Quelques conseils pratiques de sécurité à destination des cyclistes en ville

En ville, nombreux sont les moyens de transport et les usagers de la route. D’ailleurs, le vélo est devenu un moyen de transport de plus en plus populaire. Il est vraiment pratique pour se déplacer d’un endroit à l’autre. Pour pouvoir circuler sur la route, quelques conseils pour assurer sa sécurité devraient être connus et adoptés par les cyclistes.

Bien s’équiper

Avec les règles de sécurité, plusieurs équipements sont obligatoires pour un cycliste. Comme le port de casque vélo urbain dont on peut faire le bon choix sur le site hollandbikes.com/. Le vélo doit être équipé de signalisation et des dispositifs d’éclairage. Il faut toujours être visible, de jour comme la nuit. Et rappelez-vous qu’il n’y a rien de trop visible : les vestes, gilets et cuissards réfléchissants ou haute visibilité sont utiles, même en milieu de journée. Si vous roulez de nuit, les feux avant et arrière ne sont pas seulement une bonne idée, ils sont obligatoires. On peut installer aussi des rétroviseurs sur votre guidon ou sur votre casque de vélo urbain. Vous devez toujours apprendre à regarder par-dessus votre épaule sans dévier. Avoir des miroirs vous aideront à voir ce qui se trouve derrière vous à tout moment.

Suivre les règlementations routières

Pour pouvoir cohabiter avec les usagers de la route, un cycliste doit savoir et suivre les codes de la route. Il lui faut agir comme une voiture, c’est-à-dire d’obéir aux mêmes lois et respecter les mêmes signes que la voiture. Vu que sur la route, il y a les piétons, il faut donc être vigilant (envers eux et envers les autres cyclistes qui roulent en même temps que soi). De plus, il ne faut pas rouler sur les trottoirs. L’ennemi d’un cycliste : c’est l’angle mort, surtout des poids lourds. Ainsi, ne roulez jamais à proximité de leur angle mort. Il ne faut jamais négliger les panneaux de signalisation.

Bien s’assurer de sa sécurité

Les vélos peuvent disparaître s’ils ne sont pas sécurisés. C’est juste l’une de ces choses qui ne manqueront pas d’arriver. Il ne faut jamais oublier d’attacher son vélo même le temps de faire une petite course. Pour cela, la solution est de l’équiper par un antivol, le meilleur type d’antivol de vélo est un antivol en U ou en D. N’utilisez pas de cadenas à combinaison ou de câble antivol, ils sont faciles à couper ou à casser. En outre, verrouillez l’antivol à travers le cadre et la roue arrière. C’est la plus chère des deux roues.

Quel type de vélo choisir pour des ballades le week-end ?
Faire ses courses à vélo : les accessoires indispensables