Les différents types ou technologies de batteries pour vélo électrique

Ces derniers temps, une nouvelle version est venue révolutionner le monde du véhicule à deux-roues : le vélo électrique. Pratique et automatique, il rend la conduite plus simple et plus efficace. Pour fonctionner, il utilise notamment un moteur, une pédale et surtout une batterie qui se distingue en plusieurs types. On peut citer : la batterie Nickel Métal hybride, la batterie plomb et celle fabriquée avec le Lithium.

La batterie Nickel Métal Hybride : un modèle pratique

Lancée en 1990, la batterie Nickel Métal Hybride est la version améliorée de la batterie NiCd (nickel/cadmium). Comme son nom l’indique, elle est issue de l’association de deux matières : le nickel et le métal. Ces deux, réunies, apportent une source d’énergie plus importante, et donc une meilleure performance. En effet, sa puissance maximale peut atteindre jusqu’à 90 watt/h/kg. S’ajoutant à cela, elle fait partie des batteries pour vélo électrique les plus légères. Elle est donc facile à porter et à stocker.

Cependant, la batterie Ni-Mh ne supporte pas la surcharge. Elle peut également se décharger automatiquement lorsqu’elle n’est pas utilisée. Si vous ne l’utilisez pas pendant une longue période, vous devriez la stocker bien chargée.

La batterie plomb : un modèle abordable

C’est l’une des batteries pour vélo électrique les plus anciennes. Elle se caractérise notamment par un poids plus lourd et par son habilité à fournir des courants élevés. Elle est également la version la plus abordable sur le marché. Son prix ne coûte que quelques centaines d’euros ; pourtant, elle offre une solidité très inouïe. En plus, elle est facile à entretenir puisqu’on peut trouver aisément ses composants dans le commerce.

Toutefois, la batterie plomb possède aussi certains inconvénients. D’abord, elle est assez polluante. Ensuite, elle a une puissance énergétique limitée. Enfin, elle peut facilement perdre son autonomie lorsqu’elle est en contact avec une basse température. Il faut donc la charger régulièrement pour éviter ce genre de problème.

La batterie Lithium : un modèle résistant

Elle est l’un des modèles de batteries pour vélo électrique les plus utilisées. Cela n’a rien d’étonnant puisqu’elle présente de nombreux atouts. Parmi son plus grand avantage se trouve sa forte résistance. En effet, elle peut supporter des charges importantes, allant jusqu’à 800 cycles. Elle est également appréciée pour sa durabilité et pour l’inexistence d’effet de mémoire. Toutefois, son prix reste coûteux et en cas de dysfonctionnement du vélo électrique, elle peut facilement exploser. Il convient donc de vérifier son vélo régulièrement.

Il est à noter qu’il existe deux types de batteries Lithium : la batterie lithium-ion (Li-ion) et la batterie Lithium-polymère (Li-po). Leurs différences s’opèrent surtout au niveau de leur résistance (Le Li-po est plus résistant que le Li-ion.) et au niveau de leur prix (le Li-po coute plus cher que le Li-ion).

Achat d’un vélo électrique : à quels critères dois-je prêter attention ?
Quelle autonomie ont les vélos électriques ?